Serge Béliveau, propriétaire de Technic Vinyl depuis 36 ans.

Serge a toujours ressenti le besoin de réparer au lieu de jeter et d’acheter de nouveau. Il a le souci du beau et du travail bien fait.

Ses premiers pas dans la réparation de vinyle et de cuir ont débuté par la réparation des fameuses banquettes et des bancs de restaurants. Autodidacte et persévérant, il a roulé sa bosse sur la route en cognant à chaque porte de commerces. Il allait voir lui-même le propriétaire de l’établissement et, souvent, il réparait sur place. Ça, c’est un service personnalisé et efficace!

Il aimait beaucoup l’idée de travailler fort et bien, mais à son rythme, sans patron au-dessus de lui. D’humeur très jovial et portant un grand intérêt au bien-être des gens, il s’est créé un grand réseau de clients satisfaits au fil du temps.

Voyant qu’il avait fait le tour du jardin avec les commerces de sa région et ne manquant pas d’ambitions, il a eu l’idée d’offrir des services de réparation automobile. Ça a été un succès instantané. Il a pu jumeler ses deux passions ensemble. Un tout nouveau monde de défis s’est ouvert à lui et les possibilités étaient infinies.

Il allait réparer directement chez les particuliers leurs précieux véhicules en leur donnant leur lustre d’antan.

Anecdote cocasse

Dans les débuts de Technic Vinyl, dans les années 80’, Serge est appelé à faire deux réparations intérieures d’une Cadillac blanche chez un concessionnaire. Il se fait donner les clés et va à la voiture pour entamer le travail. Plus tard, le client rappelle Serge en lui demandant pourquoi les réparations n’étaient pas faites. Il y avait des dommages à la portière et au tableau de bord. Celui-ci, un peu surpris, lui dit qu’il les a déjà faites dans la Cadillac blanche. Alors, ce que tous les deux ont appris au même moment, c’est que la clé pouvait ouvrir les portières des 2 Cadillac blanches qui étaient l’une à côté de l’autre. Et bien sûr, Serge avait réparé la mauvaise voiture. Un quiproquo qui s’est avéré plutôt bon à savoir pour les propriétaires de Cadillac blanche.

Avec le temps, les concessionnaires sont devenus des clients récurrents et Serge est vite arrivé à un point où il ne pouvait plus répondre seul à la demande toujours grandissante. Alors, il s’est lancé dans la vente de franchises, encore un succès aujourd’hui! Technic Vinyl a maintenant plus de 18 franchises dispersées aux quatre coins du Québec. Serge aime retrouver chez ses franchisés, soigneusement choisis, de la passion du travail bien fait et de la minutie, comme lui, quand il a commencé.

Technic Vinyl a toujours les mêmes objectifs qu’à ses débuts, soient réparer au lieu de jeter et offrir un service personnalisé hors-pair avec un souci du détail sans équivalent.

Contactez le technicien Technic Vinyl de votre région pour demander une évaluation gratuite du travail à faire.

Facebook Youtube LinkedIn

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *